100% maroc

forum 100 % marocain
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 qui est....? beatles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
angella



Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: qui est....? beatles   Mar 30 Jan - 13:18

Qui pourra jamais rivaliser avec les Beatles ? Depuis leur premier tube Love Me Do en 1962 jusqu'à leur séparation de 1970, et aujourd'hui encore, les Fab Four ont pulvérisé tous les records.

Lennon, Mc Cartney, Harrison et Ringo Starr sont à ce jour les musiciens les plus populaires de l'histoire de la musique.

Auteurs de succès inoubliables, ils continuent, trente ans après leur séparation, de susciter la passion et des milliards de dollars de bénéfices. Une légende que rien n'arrêtera.

Liverpool
L'histoire des Beatles commence à Liverpool. Nous sommes en 1957 et le jeune John Winston Lennon, né le 9 octobre 1940, ignore qu'en fondant son groupe The Quarry Men, il entrera dans la légende. En s'associant la même année à un nouvel ami, James Paul Mc Cartney (né le 18 juin 1942), il ignore tout autant que le duo produira et cosignera les plus grands succès de l'histoire du rock.

Accompagné de George Harrison (né le 25 février 1943), les Quarry Men font leur première apparition télévisée en 1959, ce qui semble alors un petit exploit pour une bande de copains inexpérimentée. Aucun d'eux à vrai dire n'a de réelle expérience musicale.

Il faut attendre 1960 pour que le groupe, devenu Johnny and The Moondogs, puis enfin renommé The Beatles, connaisse le succès. Avec Pete Best, le premier batteur des Beatles, jeune homme beau et charismatique, au vrai look de rocker, ils deviennent des stars régionales.

Le Cavern Club
C'est étonnamment en Allemagne que les comparses vont roder leur jeu scénique dès 1961. Pendant des semaines, ils révolutionnent les Clubs d'Hambourg avant de retourner, forts de leur succès européen, en Angleterre.

Là, au désormais mythique Cavern Club de Liverpool, ils font la connaissance de leur manager et ami Brian Epstein (il décèdera en 1967). Il sera à jamais le cinquième Beatles.

Le premier évènement marquant de l'histoire du groupe se passe en août 1962, lorsque Pete Best quitte la formation au profit d'un certain Richard Starkey, dit Ringo Starr (né le 7 juillet 1940). Les Beatles apparaissent dès lors dans leur formation définitive et le quatuor est prêt pour la gloire.

Automne 1962, Love Me Do, le premier 45 tours des Beatles cartonne dans toute l'Angleterre. Le succès vient tout autant des qualités musicales du morceau que de l'image étonnante du groupe. En plein essor du rock'n'roll américain (Presley, Chuck Berry, ...), les Anglais abandonnent le cuir et la banane au profit d'un costume-cravate des plus "british". Leur disque aux paroles tendres (voire naïves diront les détracteurs) contraste avec la production rock de l'époque. Ils sont, en apparence les gendres idéaux, à la mèche parfaite, propres sur eux.

Beatlemania
Le succès des Beatles est dès leur début phénoménal. Les Fab Four provoquent des émeutes. Leurs tubes s'enchaînent à une vitesse vertigineuse. Please Please Me, She Loves You, I Want To Hold Your Hand, I Saw Her Standing There, etc. sont des titres à la rythmique gagnante, aux textes sains et efficaces.

La production discographique des Beatles est très rapide. Trois albums et de nombreux 45 tours en l'espace de quelques mois font des Beatles LE groupe le plus en vue des années 1960. Et pas seulement en Angleterre puisque la Beatlemania franchit les frontières dès 1964 pour envahir la France et le reste de l'Europe. L'Olympia est bouleversé, la jeunesse séduite, la population éblouie. Lennon, Mc Cartney, Ringo Starr et Harrison, deviennent les artistes les plus populaires.

On ne compte plus, depuis les débuts fulgurants des Beatles, le nombre de tubes: Can't Buy Me Love, Yesterday, A Hard Day's Night, Ticket To Ride, Help, We Can Work In Out, ... sont repris en choeur par le monde entier. Et l'Amérique n'a pas échappé au raz-de-marée de Liverpool. Au point que l'Angleterre décerne aux rockeurs en 1965 la médaille de membre de l'Empire Britannique, haute distinction remise par la Reine en personne. Lennon aura à cette époque le mot malheureux: "Nous sommes plus célèbres que Dieu". Au fond, avait-il tort ?

1er album concept
Lassés par les tournées et la vie de scène, ils décident de se consacrer exclusivement aux studios. 1967 voit donc sortir le premier album concept de l'histoire du rock. Sergent's Pepper Lonely Hearts Club Band est à ce jour un des albums les plus vendus au monde.

Au-delà de ses succès (Strawberry Fields Forever, Lucy In The Sky With Diamonds, With A Little Help From My Friends...), l'opus reste une merveilleuse démonstration de maîtrise musicale et poétique. Centrés autour d'un même thème, tous les titres s'enchaînent sans temps mort et constituent une oeuvre exceptionnelle.

Les Beatles, emmenés par le tandem Lennon/Mc Cartney, sont en passe de devenir la formation musicale la plus productive et la plus créative de la décennie.

La même année 1967, Lennon et ses acolytes tournent le film Magical Mistery Tour et commercialisent l'album comprenant les chansons du film. Les Beatles n'en sont pas à leur première expérience cinématographique. En 1964 et 1965, le public les avait découverts dans A Hard Day's Night et Help, films musicaux qui contribuèrent autant que leurs disques à la Beatlemania.

Le White Album
En 1968, les quatre Anglais poursuivent leur histoire en enregistrant un double album. Le légendaire White Album est porté par les tubes Ob-La-Di, Ob-La-Da, Back in USSR, Blackbird et Helter Skelter. Il est pour les fans un album extraordinaire et reste pour nombre d'entre eux le sommet de la carrière des Beatles.

Le déclin de l'empire Beatles se fait ressentir à cette époque. Difficile pour les quatre amis de ne pas sombrer dans la mégalomanie ou la folie. Ils n'échappent pas aux tensions naissantes. Celles entre Lennon et Mc Cartney nuisent à la cohésion du groupe.

Outre les désaccords artistiques et financiers, l'emprise de Yoko Ono sur son compagnon John pousse ce dernier vers de nouveaux chemins. Ensemble, ils enregistreront plusieurs albums (Plastic Ono Band en 1970 ou le magnifique Imagine en 1971). De leur côté, les autres membres du groupe préparent aussi une carrière solo. La plus brillante reste sans conteste celle de Paul, qui aujourd'hui encore, reste le Beatle le plus productif (longévité aidant).

De cette époque naissent également les critiques sur le comportement des Fab Four. Tous reconvertis à l'enseignement religieux du Maharishi Mahesh Yogi en Inde, ils apparaissent métamorphosés, ne cachant plus aux journalistes leur penchant pour les drogues. Une annonce somme tout peu étonnante pour des rock stars mais qui a son effet sur une partie de la population.

Let It Be...
Mais cette fin de décennie n'a plus le goût de l'entrain. Le groupe, malgré une production musicale de grande qualité (dont Abbey Road en 1968) signe son arrêt de mort.

Après de longues et difficiles séances d'enregistrement de ce qui devait être leur dernier album Let It Be en 1970, Paul annonce officiellement la séparation des Beatles. Des millions de fans sont sous le choc. Les quatre Anglais laissent derrière eux huit années de folie et des centaines de tubes. L'industrie des Beatles n'en est pas perdue pour autant.

Depuis leur séparation, les ventes de leurs disques et des produits dérivés sont incalculables. De plus, les fans trouvent leur bonheur dans les carrières solo de chacun des Beatles. Si Ringo Starr se fait plutôt discret, et se lance dans le cinéma, les autres musiciens réussissent le pari d'une nouvelle carrière.

George Harrison ne cessera d'écrire et d'enregistrer jusqu'à sa mort récente, le 29 novembre 2001.

John Lennon, de son côté, continue l'expérience musicale entamée avec sa compagne Yoko et s'engage pleinement contre la violence et la guerre. La naissance de leur fils en 1975 l'éloigne des médias. Il faut attendre 1980 pour que Lennon sorte un nouvel album Double Fantasy. Mais en plein New York, il est assassiné par un déséquilibré le 8 décembre 1980.

Quant à Paul Mc Cartney, dit Macca, il est celui que la chance et le talent ont le plus favorisé. Après la fabuleuse histoire des Wings, son groupe fondé avec Linda son épouse, il mène avec brio une extraordinaire carrière solo. A soixante ans, il est le seul véritable survivant des Beatles.
[www.beatles.com ]
enjoy et laché vos comment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
qui est....? beatles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est votre Beatles préféré?
» Norwegian Wood - Cover The Beatles
» BB & Les Beatles
» Eminem bat Michael Jackson et les Beatles!
» Blagues sur les altistes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
100% maroc :: 2009 :: Culture Générale-
Sauter vers: